Rythmes Scolaires : Moyeuvre passera à 4 jours en 2018/2019

07/02/2018
Rythmes Scolaires : Moyeuvre passera à 4 jours en 2018/2019

Rythmes Scolaires : Moyeuvre passera à 4 jours en 2018/2019

Comme suite à la décision gouvernementale de laisser aux communes le libre choix de continuer à organiser le temps scolaire selon les modalités actuelles (4 jours et demi d’école) ou de revenir à l’ancien mode de fonctionnement (4 jours d’école : lundi, mardi, jeudi et vendredi), la municipalité a, conformément à ses engagements, mis en place une démarche participative de concertation.

Celle-ci a associé l’ensemble des acteurs concernés : les Directrices des écoles et leurs équipes pédagogiques, les associations proposant des activités à destination d'enfants et, bien sûr, tous les parents (534 familles) des 750 élèves des écoles de la ville.

Ces derniers ont reçu fin janvier un questionnaire accompagné d'une note d’information précisant les conséquences pratiques d’un retour à la semaine de 4 jours. Ils y ont massivement répondu (88 % de participation), une grande majorité (72%) optant pour le retour à la semaine de 4 jours, 28% préférant conserver la semaine de 4 jours et demi.

Aussi, au regard du caractère représentatif de ces pourcentages, le Maire a décidé de soumettre au DASEN (Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale) cette proposition de retour à la semaine de 4 jours à la rentrée de septembre 2018.

Il en a fait l’annonce lors d’une réunion publique organisée à l’attention des parents le soir du lundi 5 février après que Franck Roviero, premier adjoint en charge de l’éducation ait présenté les résultats de la consultation dont les questionnaires avaient été dépouillés le matin même en présence de représentants des parents d’élèves.

Des parents ont exposé les motivations de leurs réponses en faveur de l’une ou de l’autre des formules d’organisation des temps scolaires. La nécessité d’une évaluation par l’Education Nationale de l’efficacité de la semaine de 4 jours a également été abordée.

Répondant aux questions de parents sur les conséquences de ce changement, les élus ont rappelé que ce choix allait notamment entraîner, comme ils l’avaient indiqué dans la note d’information jointe au questionnaire, la suppression des NAP. En effet, l’Etat supprime automatiquement l’attribution du fonds d’amorçage (30 000 € pour Moyeuvre) aux communes décidant de revenir à la semaine de 4 jours.

Ils ont également indiqué que les services municipaux concernés par ce changement vont entamer immédiatement une démarche de réflexion collaborative dans laquelle différents acteurs seront sollicités afin de mettre en oeuvre de la manière la plus efficiente possible, au regard des contraintes budgétaires, ce retour à la semaine de 4 jours.

Enfin, ils ont rappelé que, quelle que soit l’organisation du temps scolaire, l’éducation est, et restera, l’une des priorités de la Municipalité, précisant qu’en 2017, les dépenses des services scolaire et périscolaire (charges de personnel comprises) se sont élevées à 766 000 €, soit un montant de 1021 € par élève pour l’année. Des dépenses importantes auxquelles il convient d’ajouter les frais relatifs à l’entretien des locaux et du mobilier scolaire ainsi que le coût des fluides et de la restauration scolaire.